Qu’est-ce que l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

0
252
Hypertrophie prostatique : définition, symptômes et complications

Bien qu’elle touche de nombreuses personnes, l’hypertrophie ou hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) ne présente pas de symptômes chez plus de la moitié des individus qui ont plus de 50 ans. Cette maladie a toutefois plus de chances de se montrer symptomatique, une fois le cap des 60 ans passé. Plus de 60% des personnes souffrent de problèmes de la prostate à cet âge contre plus de 90% une fois la barre des 85 ans franchie. De ce fait, il est important de bien vous renseigner sur cette maladie et sur ses symptômes afin de la prévenir ou de la traiter rapidement pour éviter des complications.

L’HBP ou l’adénome de la prostate

Quand un homme prend de l’âge, sa prostate devient progressivement volumineuse, ce qui peut gêner à un moment l’évacuation de l’urine. De fait, cette dernière traverse l’urètre, qui face à la croissance de l’organe, peut se voir comprimé, causant ainsi des troubles urinaires. L’augmentation excessive de la taille de l’organe qui peut être observée dans certains cas est appelée HBP ou adénome prostatique.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’en fonction de votre âge, il y a des chances que vous soyez atteint par l’adénome de la prostate sans pour autant voir les symptômes. La bonne, c’est que l’hypertrophie bénigne de la prostate peut entraîner des complications, mais ne dégénère pas en cancer. Si vous êtes touché par cette affection, les chances que vous développiez un cancer de la prostate sont donc considérablement réduites. Toutefois, il est possible de souffrir à la fois d’un cancer de la prostate et du HBP. Dans ce cas, le premier mal cité se sera installé avant l’autre dans le corps. Pour réduire les risques d’être touché par un trouble de la prostate, vous pouvez veiller à éliminer certains aliments de vos repas.

Les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate

Les symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate

Lorsqu’un homme est atteint d’hypertrophie bénigne de la prostate, il commence à ressentir des difficultés à uriner. Le plus souvent, l’urine peut prendre du temps à sortir, son flux est faible et peut être dans certains cas, entrecoupé par des saccades. Un autre symptôme de l’hyperplasie prostatique peut être observé lorsque des gouttes continuent à se présenter au bout d’une minute ou deux après avoir uriné. 

Dans ce cas, l’individu affecté aura la sensation que son urètre n’est pas vide, ce qui peut l’amener à passer aux toilettes plus fréquemment. Ce symptôme s’avère particulièrement gênant quand il survient la nuit parce qu’il peut augmenter la fatigue chez les personnes touchées. Les hommes qui sont affectés par ce trouble peuvent observer certaines complications quand le mal n’est pas rapidement traité.

Les complications qui peuvent survenir

Un homme touché par une hypertrophie bénigne de la prostate peut rencontrer divers problèmes comme :

  • des infections urinaires ;
  • des calculs au niveau de la vessie ;
  • une distension des parois vésiculaires ;
  • une rétention aigüe des urines ;
  • et des dommages aux reins.

Dans l’un ou l’autre des cas, il faudra consulter au plus vite afin de convenir avec un médecin, du traitement le plus adapté pour guérir de l’adénome de la prostate. Dans certains cas, votre médecin peut également vous recommander l’utilisation du Prostalim XR, un complément alimentaire connu pour sa composition en ingrédients naturels qui permettent de mieux prendre soin de votre prostate.

Articles similaires

Laissez une réponse

Veuillez saisir votre commentaire !
Votre nom ici