Quelles sont les causes du gonflement de la prostate ?

0
70
Les causes du gonflement de la prostate chez l'homme

Petite glande de la taille d’une noix, la prostate est localisée en dessous de la vessie. Liée à l’appareil urinaire, elle joue aussi un rôle important sur le plan de la reproduction. En effet, elle sécrète des fluides qui constituent le sperme. Avec l’âge, cette petite glande commence à prendre du volume, ce qui à la longue peut générer des maladies prostatiques.

Vous êtes curieux de connaître les causes du gonflement de la prostate ? Découvrez la réponse dans cet article.

L’augmentation du volume de la prostate : causes

Le gonflement de la prostate a lieu suite à un déséquilibre entre deux mécanismes particuliers : celui qui provoque la prolifération des cellules prostatiques, et celui qui entraîne leur apoptose ou mort cellulaire. Le déséquilibre est souvent dû à l’âge et aux androgènes. 

Outre ces éléments, certaines substances peuvent aussi occasionner un déséquilibre. Les symptômes observés suite au gonflement de la prostate sont générés par deux types de processus. Ainsi, on a le type statique, caractérisé par des difficultés de miction liées à la réduction du calibre de l’urètre. 

Réduction entraînée par une compression de l’urètre faisant suite au gonflement de la prostate qui l’entoure. Nous avons ensuite le type dynamique caractérisé par une augmentation du tonus musculaire des cellules contenues dans la prostate.

L’impact du gonflement de la prostate dépend du volume atteint. Dans certains cas, le bien-être des patients n’est aucunement en danger, dans d’autres, des inconforts urinaires peuvent être ressentis. 

L’augmentation du volume de la prostate : causes

Maladies prostatiques liées à l’augmentation du volume de la prostate.

On retrouve un gonflement de la prostate chez des troubles de santé  comme les maladies prostatiques. Parmi ces derniers, on a l’hyperplasie de la prostate et le carcinome de la prostate.

L’hypertrophie bénigne de la prostate

Avec l’âge chez certains hommes, la prostate grossit de façon exagérée perturbant l’émission d’urine en comprimant l’urètre. Cette augmentation excessive de la prostate est désignée sous le nom d’hypertrophie bénigne de la prostate ou hyperplasie de la prostate et est liée à l’âge. En effet, plus un homme avance en âge et plus le risque devient important. Au-delà de 85 ans, le chiffre  passe à 90 %. Les symptômes de l’hypertrophie de la prostate sont les suivants :

  • Nycturie ;
  • Urines résiduelles ;
  • Démarrage lent de la miction ;
  • Jet et flux d’urine faible ;
  • Impression d’avoir toujours la vessie pleine même après la miction.

Pour les hommes souffrant d’hypertrophie bénigne de la prostate, le risque de développer dans la vessie des calculs urinaires ou des infections urinaires à répétition est particulièrement élevé.

Le cancer de la prostate

Cette maladie prostatique est une tumeur survenant chez les hommes âgés. On remarque que 80 % des hommes âgés de plus de 70 ans développent un carcinome de la prostate cliniquement non visible. Par contre, le risque chez les hommes de moins de 40 ans est particulièrement faible. 

Les cellules tumorales du carcinome proviennent du tissu glandulaire de la prostate. Contrairement aux autres maladies prostatiques, le carcinome ne présente aucun signe avant-coureur. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle la tumeur n’est souvent découverte qu’à un stade avancé. 

Ainsi, des symptômes ne font leur apparition que dans les stades ultérieurs de la tumeur. À titre d’exemple, la personne atteinte peut ressentir des difficultés à uriner, mais aussi souffrir de dysfonctionnement érectile. Le carcinome de la prostate peut être aussi détecté par les symptômes de métastases qui conduisent principalement à des tumeurs dans les os. 

Il est important de savoir que l’alimentation peut aussi jouer un rôle non négligeable dans le déséquilibre entre les mécanismes de  » prolifération  » et de  » mort cellulaire « . Il est aussi recommandé d’adopter un mode de nutrition sain.

Articles similaires

Laissez une réponse

Veuillez saisir votre commentaire !
Votre nom ici