La durée de la cortisone dans le corps et ses effets

0
106
Combien de temps la cortisone reste dans le corps : quels effets ?

La cortisone est généralement prescrite aux patients pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle aide à traiter un certain nombre de maladies. Toutefois, bien que bénéfique pour l’organisme, la cortisone suscite encore de nombreuses interrogations. Parmi elles, la question de la durée dans le corps reste une préoccupation majeure. Cet article tentera d’y apporter une réponse.

Une hormone synthétique

Sur nos reins se trouvent deux glandes appelées les surrénales. Ces dernières sécrètent une hormone nommée le cortisol. C’est cette dernière, qui sous sa forme synthétique est appelée la cortisone. Elle s’utilise majoritairement comme anti-inflammatoire principalement dans les situations pathologiques et les greffes (pour l’adhésion du greffon).

Une multitude d’applications

La cortisone est considérée comme la « bonne à tout faire » des médicaments. Dans le secteur de la santé, elle est en mesure de traiter :

  • Les maladies liées au rhumatisme ;
  • Les maladies respiratoires comme l’asthme ;
  • Les allergies ;
  • Les maladies immunitaires ;
  • Les maladies de la peau comme l’eczéma atopique ;
  • Etc.

La cortisone est un véritable médicament passe-partout qui est prescrit dans de nombreuses situations pour un traitement efficace. Toutefois, elle présente également des points faibles qu’il est important de souligner.

Des effets secondaires non négligeables

Il ne fait aucun doute que l’anti-inflammatoire stéroïdien qu’est la cortisone soit puissant. D’un autre côté, elle a des effets secondaires qui dépendront de plusieurs facteurs. Généralement, la durée du traitement et la dose seront les premiers pris en compte. À ces facteurs, il est également possible d’ajouter :

  • La santé du patient ;
  • La sensibilité du malade aux anti-inflammatoires ;
  • La voie d’administration (orale, injectée, inhalée).

Lorsque vous suivez un traitement à la cortisone, il est possible de remarquer :

  • Une disparition de votre beauté par le gonflement de votre visage ou de votre tronc ;
  • Une disparition de la sensation de bien-être en raison des troubles sanguins liés à la baisse du taux de potassium ;
  • Des troubles de la peau avec l’apparition des vergetures ou une difficulté de cicatrisation ;
  • Un arrêt des menstruations ou une impuissance sexuelle ;
  • Une faiblesse musculaire fortement présente au niveau des jambes ;
  • Etc.

Ces différents effets secondaires peuvent vous faire plus de mal que de bien, car des complications peuvent survenir. Il est alors important de se demander pendant combien de temps la prise de cortisone peut-elle avoir des conséquences.

Cortisone : effets sur courte ou longue durée d’utilisation ?

Les études scientifiques s’accordent sur le fait que sur le long terme, la cortisone peut être néfaste à la santé humaine. En revanche, il est également possible que sur une courte durée, elle puisse entraîner des effets désagréables d’autant plus qu’elle est généralement prescrite pour un court traitement.

C’est dans cette logique qu’une étude a été réalisée en soumettant certaines personnes à un traitement court (pas plus de 6 jours). Au bout de cette durée, il en ressort que parmi les patients ayant reçu cet anti-inflammatoire stéroïdien, nombreux sont ceux qui ont eu des fractures de l’os, des thromboemboliques veineux et d’autres maux pouvant conduire à une hospitalisation. De cette étude, il ressort que la cortisone, même sur une courte durée, reste active et peut avoir des effets secondaires.

En résumé, la cortisone reste dans le corps même après le traitement indépendamment de la durée. Pour limiter les effets négatifs, il est important de s’en servir uniquement sur prescription urgente et à faibles doses. Il est également recommandé de privilégier les courtes périodes de traitement.

Articles similaires

Laissez une réponse

Veuillez saisir votre commentaire !
Votre nom ici