Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




– Découvrez
ce qui vous attend –

Les mots dits ou les mots tus.
Les pudiques qu’il faut tenir par la main ou les mitraillettes qui échappent.
Les mots cadeaux, les inscrits en creux, les trop usités qui ont perdu de leur panache.
Les automatiques que l’on sert à tout va quand on veut avoir le dernier.
Les bons qui dessinent des sourires au coin des lèvres.
Les “qui font jolis” mais ne racontent rien.
Les rassurants qui enveloppent.
Les inventés qui n’existent pas dans le dico.

Les mots valises qui nous emportent plus loin alors même qu’on pensait la boucler.
Ceux qu’on farde parce qu’on pressent le coup de blush.
Parfois le mot ment s’accorde avec le compliment d’objet direct placé juste avant.

Hello, je suis Plume l’agitatrice de mots.
Là où ils vous manquent, comptez sur moi pour les trouver.
J’ai le sens de la formule magique.

 

 

Diseuse de belles aventures

Je suis connue sous le nom de Plume depuis bientôt sept ans. On m’a croisé les jours de mariage derrière mon micro jouant avec les mots.
On m’a vu accompagner des amoureux jusqu’au jour de leur engagement. On m’a lu sur le blog ou sous des posts Instagram. On m’a vu rire sur des écrans de stories et faire vivre ce qui m’animait.

On m’a demandé d’écrire pour des sites internet, pour des articles de blog, pour des posts Instagram. J’étais bien planquée, vous ne trouverez jamais.

On m’a entendu dire un jour que j’avais besoin d’autres planètes à aligner.  Une petite révolution plus tard: bienvenue dans mon univers vitaminé, là où je continue de dire les belles aventures des humains avec mes mots.

bougies, lune, La Fabrique à Madame. Festival des futurs mariés Bye Bye Mademoiselle Domaine de Lucain

–  FONCTIONNE –
à l’énergie solaire

Je dois vous prévenir j’aime les mails comme des grands coups de soleil.
Faites palpiter votre demande. Adressez-moi un mail en forme de message cardiaque et vous éveillerez aussitôt ma curiosité sur votre projet.
Pour les timides, sachez que je lis sensiblement entre vos lignes.