Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

H&O : n’oublie pas de m’écrire.

Trois décembre 2013, huit heures, Olivier a rendez vous pour une intervention.

Mlle M, boulevard des Batignolles, Paris 17ème, fuite radiateur salle de bain.

Le doigt sur la sonnette , ce matin-là, comme tous les autres matins Olivier se présente chez sa cliente.
Dans quelques instants, la porte va s’ouvrir. Il entend les pas se rapprocher dans le couloir. Dans quelques instants, il fera la plus belle rencontre de sa vie.
Quand l’amour frappe à votre porte…

FIRST

look

Il fait les cent pas sous les arbres, les mains dans les poches. Cinq pas a droite, demi-tour, cinq pas à gauche. Recommencer. De là où je suis, j’observe son mystérieux ballet en souriant. Dans quelques instants, il la découvrira dans sa seconde robe, celle de la cérémonie d’engagement.

Elle est prête, un dernier coup d’œil dans le miroir et elle descend l’escalier. Et elle est vraiment sublime dans sa robe Laure de Sagazan.
Elle va le rejoindre là bas, elle savoure ce moment suspendu. Les demoiselles d’honneur lui soufflent encore quelques mots à l’oreille, elles se serrent dans les bras. Elle ramasse sa robe dans un geste élégant, je découvre ses jolis escarpins pailletés. Elle est à quelques pas d’un grand moment d’émotion, on retient tous notre souffle.

Et puis il y a cette adorable fillette qui virevolte au milieu de tous. Alors que je m’apprêtais à prendre quelques photos de l’arche, j’ai finalement voulu garder un souvenir de ce qui se déroulait sous mes yeux. Toute la candeur, la malice d’une enfant qui rêve du jour où ce sera son tour. Montez le son, je vous raconte…

 

ET LE

26 août 2017

A quelques minutes d’ouvrir les guillemets, les invités sont installés. Je pousse la lourde porte en bois, au fond de la pièce, Héloise et sa maman patientent assises l’une contre l’autre sur ce banc. Elles sont à l’abri de toute l’agitation extérieure, Heloise me parait si sereine. Heloise enrubanne ses émotions d’un voile de pudeur. Mais par transparence, en filigrane, on lit tout dans ses yeux. Plus que quelques minutes avant d’entrer dans la lumière et de de le rejoindre sous leur arche.

Olivier lui a une botte secrète pour chasser le stress : son humour. C’est ce que j’adore chez lui, cette apparente désinvolture, son petit sourire qu’il esquisse quand il vous lance un bon mot. Ca me fait sourire, car j’ai la même méthode quand le stress se manifeste. L’humour pour prendre la distance, pour détendre les visages, et même que ça fonctionne sur tout le reste !

Ils contiennent, ils retiennent mais j’entends tout de leur boum-boum intérieurs. A vrai dire, je le sais bien : dans le cœur de ces deux là, ça cogne fort, très fort à ce moment-là.

Je l’ ai vu aussi le voile s’installer dans les yeux d’Olivier, jusqu’au bord des cils, lorsqu’elle a fait son entrée. Toujours cette grâce, toujours cette belle allure et les yeux plongés dans les siens. L’amour parle plusieurs langues, mais celle que je préfère c’est celle des signes. Toute cette communication silencieuse entre les amoureux. Ils n’ont pas besoin de dire : ils se frôlent, se regardent, se sourient, s’embrassent et se caressent la main tendrement. Il suffit de les observer d’un coin de l’oeil pendant la cérémonie. Et cette mélodie du bonheur est réglée comme du papier à musique. Ils ont l’oreille absolue pour ces confidences là.

De cette cérémonie je retiendrai l’entrée trop cute des enfants d’honneur, dont cette pancarte  » Ne vous inquiétez pas les filles, je suis toujours célibataire »…et croyez-moi dans quelques années cette tête blonde va faire chavirer les cœurs.

Je garderai en mémoire les interventions des proches, et le papa de la mariée entonnant une chanson chère à sa mémoire, celle qui explique à sa fille pourquoi elle porte ce prénom. Je l’entendrai encore son portable à la main diffusant cette mélodie, et lui chantonnant par dessus.

J’entendrai encore les rires en cascade de la témoin, lorsque moi aussi j’ai poussé la chansonnette. Un air inattendu, celui d’un générique d’un dessin animé, Hamtaro. Celui qui leur rappelle tant de pauses déjeuner de leur jeunesse.

Je n’oublierai pas l’intervention d’Andrea. J’adore préparer quelques surprises avec les enfants. Il a assuré comme un chef et nous a offert un joli moment de complicité.

Je me rappellerai de leurs voix : la voix posée et chaleureuse d’Olivier, la douceur de celle d’Héloise.
Where is my mind ne sonnera plus tout à fait comme avant dans ma tête. Ce morceau me ramènera à l’entrée de la mariée, à ses pas dans l’allée.

 

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

/

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

LES

rituels

Chez eux, il y a de l’amour qui se dit et surtout de l’amour qui s’écrit.

« Mon amour, t’es si belle quand tu dors. »

« Chéri, je pense plus à rien, je pense à toi, je pense à nous »

«  Rendez-vous ce soir autour d’un verre de vin. Je m’occupe de la charcuterie et du fromage. »

Et je pourrais ainsi vous lire des milliers de petits mots doux. Parce qu’Heloise et Olivier ont la post it mania.
Des p’tits mots, des p’tits mots encore des p’tits mots. Sur le miroir de la salle de bain, sur l’oreiller, sur la porte du frigo : ils épinglent chaque jour leur amour.
Alors tout naturellement m’est venue l’idée de cette guirlande de jolis mots. A leur tout, les invités ont pu glisser un petit mot à nos mariés. Puis ils les ont épinglé sur une branche, comme un mobile. Je voulais qu’ils puissent le conserver en déco, pour leur nouvel appart.
Et quelques temps après, un petit texto : « On a pris le temps de se poser tranquillement pour lire ces petits mots. On voulait garder un peu du mariage. On a même sorti la bouteille. Franchement on a eu la goutte aux yeux. Merci pour cette idée fantastique. « 

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat
Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat
Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

Chez eux, il y a aussi un rituel incontournable : deux verres de bon vin que l’on se sert et que l’on savoure avec une planche de charcuterie et de fromage. Leur rituel d’union faisait écho à leurs rendez-vous amoureux : le vin scellé. Ils ont glissé quelques souvenirs dans une caisse, choisi une bonne bouteille à faire vieillir (enfin, s’ils résistent à la déboucher jusque là ! ) et nous avons scellé le tout avec un cachet de cire.

 

WEDDING

team

Celle qu’on a plaisir à retrouver. Ce samedi-là, j’ai sauté dans ma voiture à grand coups de smile sur les lèvres parce que j’allais partager mon samedi avec eux. Et vous savez quoi, ce sourire je leur dois parce que rien n’est plus agréable que de croiser sur ma route de si chouettes passionnés, des presta qui déchirent.
Et coup de coeur pour Céline Cotinat qui signe toutes les photos de ce billet. Quel bonheur de revivre cette journée au travers de son reportage. Je retrouve chaque émotion, chaque moment,  sublimés par son talent.

 

Organisation, wedding design et coordination : Oly Heaven

DJ : Jérôme de Sud Evénements

Déco florale : Coclico

Photographe : Céline Cotinat

Lieu de réception : Finca Machoenia 

 » Merci infiniment pour la cérémonie. Tu as su retracer notre histoire et surtout me faire oublier l’absence de cérémonie religieuse. Tous nos proches nous ont dit que la cérémonie était magnifique et j’ai découvert que mon père ne savait même pas comment on s’était rencontré. « 

Parlons d'amour et de la cérémonie laïque de H&O - Finca Machoenia- Photo by Céline Cotinat

CREDIT PHOTO

Céline Cotinat

31 juillet 2017
C&R, Oh happy day !
24 novembre 2017
Y&I : music sounds better with you.