Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

Paris mon amour et trois coups de coeur

Escapade parisienne et trois coups de coeur

Une escapade parisienne.
Une envie de respirer là où d’autres étouffent. S’envoler juste pour trois jours, juste tous les deux. Jeter deux trois affaires dans un sac et puis partir. Avoir un peu la gorge nouée en regardant les larmes rouler sur les joues de notre fille. Avoir un peu le cœur serré en lui disant au revoir, son petit nez collé à la vitre.

Et puis partir.

Retrouver l’effervescence parisienne, tous ces gens qui hâtent le pas, qui descendent trois par quatre les marches de l’escalator, file de gauche. Le crissement des freins à l’entrée en gare de la rame de métro. La sonnerie qui retentit. Le clac-clac des portes qui se ferment. Les accélérations qui rythment le voyage. On descend à la prochaine.

Attention à la marche en descendant du train.

Paris en amoureux

« La rue assourdissante autour de moi hurlait »

Baudelaire

 

La circulation, les sirènes hurlantes, le joyeux brouhaha de la foule, l’odeur de l’asphalte chaud, le vrombissement d’ailes battantes des pigeons qui s’envolent. Et le plaisir de flâner dans cette frénésie urbaine.

Mon Paris nostalgie. Me reviennent en mémoire les amitiés nouées et dénouées, les rires en cascade, les têtes qui tournent, les endroits préférés, les déceptions et les espoirs, les pieds qui souffrent après les kilomètres arpentés.
Les précieux souvenirs.

Trois jours. Trois petits jours et puis s’en va. Le modjo du weekend : pro-fi-ter. Des amis, de la liberté, du soleil, de la vie, de nous. Faire ce qu’il nous plaît quand ça nous chante. Respirer un peu le parfum du temps retrouvé. Faire la tournée des copains, vouloir retenir un peu le temps pour être ensemble encore un peu. Chiller dans des lieux atypiques et charmants.

Et puis rentrer.

Etre un peu triste, comme quand vient la fin de la colo. Ne pas remiser les valises dans le garage, les laisser négligemment traîner dans l’entrée pour les reboucler au plus vite. Le spleen est vite éclipsé, on retrouve les rires et les câlins de notre petite. Le quotidien nous rattrape peu à peu.

En images, trois coups de cœur de ce séjour capturés au smartphone (désolée pour la qualité!).

Le Pavillon des Canaux

 

Un lieu convivial et insolite. Un coffee shop où boire et déguster des produits sélectionnés et préparés avec amour. La déco est éclectique, plusieurs ambiances s’offrent à vous. Une pépite d’endroit pour qui aime la déco, la récup et les cabinets de curiosités.  On en prend plein les yeux. Vous croiserez des étudiants qui profitent de cet espace de travail cosy, des touristes qui flânent, des habitués du quartier. Vous choisirez de prendre une pause dans une des pièces de la maison à l’étage : prendre un café dans la baignoire, lové dans un lit banquette douillet, calé dans un fauteuil moelleux ou tout simplement en terrasse. Le concept est juste génial, on s’y sent tellement bien qu’on a du mal à mettre les voiles.

Le Pavillon des canaux  / métro Laumière Ligne 5 / 39 quai de la Loire dans le 19ème

Crush pour le Pavillon des Canaux
crush pour le pavillon des canaux

L’improbable

 

C’est l’enfer de la mode et c’est vraiment super sympa! L’enfant terrible de la mode squatte le Grand Palais le temps d’une expo rétrospective de son oeuvre.
On plonge dans son univers d’audace, de créativité et de folie. L’imagination est sans borne, des croquis, des albums de familles, des extraits de films, un défilé et les costumes de scène de ses muses illustrent la visite.

Le lieu est magnifique, l’expo est terriblement créative. La part belle aux photos de mode shootées par les plus grands photographes d’art, de Lindbergh à David La Chapelle.
Coup de coeur pour les mannequins animés par une technologie surprenante de réalisme. Du punk, du rock, du glamour et du talent!

Coup de food pour L'improbable

L’expo Jean-Paul Gauthier au Grand Palais

 

C’est l’enfer de la mode et c’est vraiment super sympa! L’enfant terrible de la mode squatte le Grand Palais le temps d’une expo rétrospective de son oeuvre.
On plonge dans son univers d’audace, de créativité et de folie. L’imagination est sans borne, des croquis, des albums de familles, des extraits de films, un défilé et les costumes de scène de ses muses illustrent la visite.

Le lieu est magnifique, l’expo est terriblement créative. La part belle aux photos de mode shootées par les plus grands photographes d’art, de Lindbergh à David La Chapelle.
Coup de coeur pour les mannequins animés par une technologie surprenante de réalisme. Du punk, du rock, du glamour et du talent!

Crush expo Jean Paul Gaultier
Crush expo Jean Paul Gaultier

Paris is always a good idea.
Partagez vos adresses favorites et vos bons plans, je serai ravie de les mettre sur ma liste d’envies pour la prochaine escapade.

3 juillet 2017
Escapade sur l’île de Ré le temps d’une journée
3 août 2017
Cartes postales from Collioure et ses alentours.