Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

Aussi ne te dirais-je jamais que je t'aimerai pour toujours...extrait de ce magnifique texte

Conversation amoureuse – Lusseyran

Conversation amoureuse, un texte de Jacques Lusseyran. Pour vous qui cherchez l’inspiration pour vos textes de cérémonie d’engagement, voici aujourd’hui un extrait très apprécié des futurs mariés.
Les textes que vous choisirez feront écho à votre sens de l’engagement.
Si certains se jurent amour pour toujours, d’autres préfèrent s’engager à s’aimer aussi longtemps que l’amour les unira. Un serment qui engage les futurs mariés à s’aimer l’un et l’autre sincèrement et profondément. On y parle d’une certaine vision de l’engagement, celle des promesses qui durent le temps de l’amour. La vie est un tourbillon, le chemin est parfois semé d’embûches. Les promesses restent des promesses mais les actes d’amour sont de vraies garanties. Et c’est en cela que certains formulent leurs vœux: s’attacher à faire de son mieux pour que l’amour grandisse encore et encore.
Une réflexion profonde qui fera écho chez certains d’entre vous.

Vous pouvez choisir de lire ce texte à deux voix, en introduction à la lecture de vos vœux.

TEXTE DE

cérémonie

Citation extraite de ce joli texte. Un texte inspirant pour votre cérémonie laïque

Je n’en sais rien. Je te dis qu’ aujourd’hui je le désire. Cette permission, cette occasion de vivre dans l’amour l’un par l’autre, je souhaite qu’elles durent. Elles vont durer si nous ne pensons jamais à elles comme à un droit. En m’aimant, tu ne m’as donné aucun droit, si ce n’est celui de la surprise. Je t’appellerai encore souvent « mon amour ». Mais ce sera le « mon » de l’émerveillement. Cela voudra dire : « Comme il est bon que tu veuilles encore rester ! ». Et tu resteras en effet, je sais bien que tu resteras, aussi longtemps que nous préférerons l’amour qui te traverse et me traverse à tout ce que nous en faisons.

Jacques Lusseyran

En espérant que ce nouveau rendez-vous vous plaise.

27 juin 2017
Il n’aurait fallu – Louis Aragon
29 juin 2017
La chaîne et le peigne – Gérard Bessière