Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

Le Comptoir Général l'adresse parisienne à découvrir

Comptoir Général : Ghetto Superstar

Rien ne vous échappe, si vous me suivez sur  Instagram, vous savez que ce week end je me suis envolée pour 3 jours sur Paris pour me balader au Andy Festival, organisé par Un beau jour et Nabie dit Oui.Paris, je l’aime grand comme ça, je vous en parlais déjà il y a quelques mois par ici. Samedi était donc en partie consacré à la visite du Andy,  un salon qui nous a embarqué tout droit à Las Vegas, des prestataires de talents, une ambiance canon. Andy you rock!

Le Comptoir Général l'adresse parisienne à découvrir

Dimanche, nous avons flâné à Montmartre et nous avons mis le cap sur le Canal Saint Martin. A l’heure de bruncher, nous avons découvert un spot de dingue. Là, à deux pas des écluses, au fond d’une impasse, le Comptoir Général.
On entre dans un couloir sombre et on se demande bien ce où il nous mènera. Le ton est donné: tapis rouge au sol, plafond habillé de lustres anciens, peau de bête, et expo sur la Françafrique. On s’imagine dans un hall d hôtel ancien, tout droit sorti d’un décor de film à la Stanley Kubrick. On s’attend à tout, sauf à ce qu’on va découvrir.
Et là, tout au bout du couloir, un puits de lumière éclaire avec magie deux immenses salles à la déco bluffante.
L’oeil vagabonde partout, sans cesse accroché par de nouveaux détails. Parce que des détails ici, il y en partout.
Le lieu est atypique: un ghetto museum comme ils se plaisent à le nommer. Un bar, un restau et un lieu d’expo. La déco coloniale, le mobilier éclectique donnent à ces 600 mètres carrés d’ anciennes écuries un charme fou.
On est captivé par les hauts plafonds, les poutres apparentes et la grande verrière.

Le Comptoir Général l'adresse parisienne à découvrir

Et puis, on arpente avec hâte l’endroit, curieux de découvrir tout ce qu’il renferme de petites pépites. On se sent tantôt comme chez mamie, lovés dans de grands fauteuils vintage moelleux, tantôt dans une ambiance tropicale avec le patio intérieur reliant les deux salles, tantôt back to the 50’s avec le mobilier en formica ou même au coeur de l’Afrique avec le coin taxi brousse.

Bref, vous l’aurez compris c’est un big crush! L’opération séduction de ce cabinet de curiosités exotique a opéré. La scénographie est digne de décors de cinéma, l’accueil est pêchu et chaleureux. J’ai adoré cette salle des objets perdus, sorte de caverne d’Ali Baba où il est possible de chiner de petits trésors. Le Comptoir Général défend l’art du ghetto du sol africain. Ils se font le reflet de ces cultures en les représentant aux travers d’activités artistiques et solidaires, auxquelles ils reversent leur bénéfices. A l’étage, la mezzanine n’est pas en reste avec sa friperie et vêtements africains de créateurs.

Côté brunch, une formule à 18€ avec une boisson chaude et un jus de fruit (passion, un délice), des viennoiseries, beurre, confiture et du pain baguette et aux céréales et fruits secs (une tuerie). Côté salé, un plat unique, nous avons déjeuner avec un poulet rôti assorti de patates et salade. Et en dessert, une verrine de fromage blanc, petit beurre, chocolat fondu et granola et salade de fruits frais. Les portions sont généreuses et savoureuses.

Je vous fais visiter?

/

1
2
3
4
5
6
7
8
9

Alors, ça vous plaît? Envie d’y faire un saut?

Comptoir Général, 80 quai de Jemmapes, 75 010 PARIS
Métro République – Ouvert du vendredi au dimanche soir.

6 octobre 2015
Une balade en forêt, un matin d’Octobre
15 mai 2017
Made In Pau : Etsy à la sauce béarnaise