Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

D&F : les Garchi se disent oui !

Parlons d’Amour et de Delphine et Frédéric …et si je vous racontais mon bout de chemin avec ces deux-là?  Aujourd’hui je vous emmène au cœur de leur cérémonie laïque au Relais de Porthos,  sur les coteaux de notre joli Béarn. Dans la famille Bonheur, je voudrais vous conter les aventures de Delphine, Frédéric, Mia et Marlo.
Je vous emmène faire un tour du côté de ces quatre là ?

PREMIERE

rencontre

Un matin de février, j’ allais rencontrer pour la première fois Delphine et Frédéric.
De ce premier rendez-vous, je retiendrai l’odeur du café chaud, les mains de Delphine qui faisaient des nœuds, toute la malice dans les yeux de Garchi. Il flottait dans l’air le parfum particulier des premiers rencard.

Il ne sourit pas, elle sourit un peu trop.
Il baisse les yeux, elle croise les miens parfois.
Il parle à peine, elle se livre un peu plus.

Ils sont là, tous les deux face à moi, un peu timides, ne sachant pas trop par où commencer.

Ils ont les lèvres bleues, ça c’était le froid. Ils ont le rose aux joues, ça je crois que c’était à cause de moi.
On nous sert des tasses de thé et de café encore fumants, et petit à petit la discussion s’installe.
Garchi plaisante, taquine Delphine. Elle lève les yeux au ciel, fait mine d’être agacée mais je le vois bien : ça, c’est tout ce qu’elle adore chez lui.
Et je découvre alors ce couple d’amoureux, leurs sourires et leurs yeux qui pétillent dès lors qu’on parle de leur mariage .

Un matin d’hiver à parler de leur amour, là tout au fond d’un café.
Je me souviendrai aussi de leur émotion palpable « On attend un second enfant » me dit elle en posant tendrement la main sur son petit ventre. Marlo pointera son nez quelques mois plus tard…

Bientôt, il fallait se quitter, se dire à bientôt.

ET LE

6 mai 2017

Je sillonne les coteaux béarnais pour rejoindre leur lieu de réception : le relais de Porthos. De là haut, on surplombe toute la vallée et l’on s’offre une vue à 360 degrés sur la campagne béarnaise. J’adore cet endroit pour son authenticité, sa belle demeure de vieilles pierres. Et j’ai pensé en souriant que ce lieu leur allait si bien. Pas de poudre aux yeux, juste de l’amour qui brille fort.

Les premiers invités commencent à arriver, ça papote sous le soleil. Je laisse toujours traîner une oreille et ce que j’entends étire mon sourire de bonheur. Il y a là un groupe d’amis, de ceux qui ont fait les quatre cent coups avec le marié. Ils échangent à coup de « Tu te souviens « , « Et la fois où « .
Et les voilà lancés dans une discussion à bâtons rompus.

 » Delphine est radieuse. C’est une belle mariée ».
Je ne l’ai pas encore vue, j’ai encore un peu plus hâte de la découvrir.

 » Elle est tellement épanouie depuis qu’elle est maman.  »
Je pense à elle, et je me dis qu’elle aurait eu le rose aux joues en les entendant.

 » Ils forment vraiment une belle famille. Ils sont beaux à voir.  »
Je crois aussi. Ces deux-là font de leur couple, de leur famille leur force, leur raison de vivre.

Quatre prunelles ancrées dans les miennes. En fermant les yeux, voilà comment je me souviens d’eux durant leur cérémonie. J’ai vu passer toutes leurs émotions dans leurs yeux. J’ai cligné des yeux en rythme avec Delphine lorsque sa maman a pris le micro.
Rien qu’à y penser, j’en ai encore des frissons. Je savais que c’était important pour toutes les deux. Je savais que sa voix douce bercerait les mots, que sa voix se ferait fluette lorsqu’elle la regarderait. Et avec toute sa pudeur et son immense tendresse, elle m’a touchée, incroyablement.

Et puis dans ma mémoire je garde ce moment avec Frédéric. Je lui tends la feuille où sont imprimés ses vœux. Je m’apprête à tourner les pas et je sens sa main serrer fort, mais genre très fort, mon bras. Et là il me glisse à l’oreille cette phrase magique  » Mais, t’a rajouté des trucs, c’est vachement plus long ».
J’éclate de rire, non je n’ai rien rajouté, j’ai juste choisi une police et augmenté la taille des caractères, sauté des lignes pour lui faciliter la lecture.
J’adore sa spontanéité, même ce jour là !

Et dans la série mémorable : l’entrée des alliance by Mia. Cette enfant est un soleil et on fond tous devant sa bouille d’amour. Je n’ai pas eu le temps de me retourner, je n’ai pas eu le temps de lancer la musique. Elle n’avait qu’une hâte : remonter l’allée d’un pas plus que décidé.
Eclats de rire dans l’assemblée. On a remis la musique, et nous l’avons tous regardée kiffer d’avoir le droit de faire ça une seconde fois.

 

/

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

ET

après…

Cérémonie d'engagement au Relais de Porthos - crédit Lafourcade Photographies

Quelques mois plus tard, je suis venue leur rendre visite. Nous avions même tourné une petite vidéo ensemble pour parler de leur mariage, et surtout de leur expat imminente au Québec. Je garderai finalement pour moi ces images, Mia s’est invitée sur la vidéo, et je ne veux pas dévoiler son joli minois par ici.
Garchi ça rime avec défi ! Et depuis peu, les voilà à l’autre bout du monde, sous des tonnes de neige. J’admire tellement leur détermination et leur formidable envie d’en découdre avec le bonheur qu’ils méritent. Tout est construire et alors ? Ils n’ont pas peur, ils ont déjà les fondations les plus solides : leur famille aux liens si serrés.

Et depuis, les échanges continuent pour mon plus grand bonheur. Ici ou ailleurs, je leur souhaite une vie aussi belle que le fond de leur coeur.

LE MOT DES MARIéS

LE MOT DES MARIéS

« Une belle journée que l’on garde dans le coeur.
Encore merci pour tout, c’était vraiment parfait.
On est vraiment heureux de t’avoir eu près de nous. »

CREDITS

Photo: Lafourcade Photographes
Scénographie & Organisation : Idyllikreation 

21 juillet 2017
H&M, Shiny Happy People
31 juillet 2017
C&R, Oh happy day !