Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Veuillez sélectionner un formulaire valide




Blog

Cartes postales from Collioure et ses alentours.

Dans la famille Plume nous sommes quatre. Il y a celle qui écrit à ses lecteurs, celui qui écrit à son doudou, celle qui écrit à ses grands-parents et celui qui écrit à son collègue.
Quatre cartes postales postées ici pour vous raconter nos vacances à Collioure et ses alentours.

Bons baisers colorés

Collioure

Collioure, le 27 juillet 2017

Cher blog,
ce matin on a mis les voiles direction Collioure. Quoi de mieux pour commencer les vacances que de flâner dans ses ruelles colorées. La ville est piétonne, on a emprunté la navette pour rejoindre le centre. Ninon a adoré prendre le bus, tu penses bien qu’on est monté tout à l’arrière.
A peine avions-nous mis un pied dans la ville que déjà nous en prenions plein la vue.
Les petites ruelles s’entremêlent et conduisent toutes au bord de mer. Ca monte et ça descend mais on a les yeux qui pétillent et le regard pointé tout là-haut.
C’est comme dans la chanson de Nino, il y a du linge étendu sur la terrasse, et c’est joli. Le temps s’étire, on a jeté les montres pour vivre à un seul rythme : celui de nos envies.
On avait un petit creux, on a passé le pas de porte de cette boulangerie dont le temps s’est arrêté lui aussi. Il y avait marqué « Bougnettes, spécialité catalane » alors on est ressortis avec notre sachet encore tout chaud.
Et tu sais ce qui matche parfaitement avec les bougnettes ? C’est le bord de mer. Alors, on les a dégustées en regardant les gens se baigner dans cette eau si claire. Ca faisait des cercles autours d’eux, c’était doux.

Plume

Les bougnettes

La gourmandise sincère, celle qui ne triche pas avec tout un tas d’artifices. Ca fleure bon la fleur d’oranger et le citron et les doigts sont vite couverts de sucre quand on plonge la main dans le sachet.

Une tradition pascale chez les catalans, un délice estival pour les touristes. A chaque famille sa recette secrète, celle qu’on se transmet de générations en générations. Peut-être que quelqu’un par ici nous chuchotera la sienne pour qu’on teste à la maison !

Les bougnettes spécialité catalane

/

1
2
3
4
5
6
7
8
9

PORT DE PECHE

Banyuls

Banyuls-Sur-Mer, le 28 juillet 2017

Chers Papi & Mamie,

Je suis bien arrivée à la maison des vacances. Il y a une piscine trop chouette et je me suis déjà fait des copains. A midi, on est allé mangé au restaurant et il faut que je vous raconte. Papa & Maman voulaient tester celui-là, un des mariés de Maman lui avait donné l’adresse. C’était au bord du port, ça s’appelait Le Fanal. J’ai voulu commander des frites, mais la dame a dit qu’ici on en faisait pas. J’ai voulu commander une grenadine, mais elle m’a dit qu’ ici c’était du sirop de framboise. Tu sais Papi, juste avant j’avais gagné une sirène à la pêche aux canards. Papa a dit que je pouvais jouer avec au restaurant.

Alors j’ai tout étalé sur la table en attendant mon plat de volaille à la sauce chépakoi ( je voulais du poulet tout seul, tu sais avec l’os comme chez toi !). Mais la dame elle n’était pas très contente. Elle a tout détruit le lit de ma sirène que j’avais fait avec ma serviette, elle a dit qu’on devait la mettre sur les genoux. Et puis, elle a tout rassemblé en un petit paquet. J’ai croisé mes bras et j’ai boudé ! Nan mais oh, je voulais pas qu’elle touche à mes affaires.

Papa et Maman, eux, ils ont adoré ce restaurant. Et moi je voulais leur faire plaisir, alors j’ai goûté un peu, et j’ai aimé un peu.  Maman m’a dit qu’on s’en fichait de la dame parce que j’étais bien sage et que j’avais que trois ans et plus que demi. Et puis surtout après ils ont dit qu’on irait se baigner.
Gros bisous à tous les deux.
Ninon

Ps : quand je reviens, dis Mamie, tu me feras de ton bon poulet ?

/

1
2
3
4
5
6
7
8

VILLAGE

des pêcheurs

Saint-Cyprien, le 30 juillet 2017

Cher Doudou,

ils n’arrêtent pas de me trimballer en poussette. Ce matin, Maman a dit qu’on allait voir le village des pêcheurs. Je crois qu’elle aime bien quand il y a des barques, de l’eau et des tas de filets. Moi, je te serre contre moi en ouvrant grand les yeux. T’entends Doudou, ça c’est le chant des oiseaux. Tu t’y connais un peu en oiseau, t’es un flamand rose tu sais ?
Ma soeur court partout et elle revient souvent me faire des « bouh » dans mon cosy. J’adore quand elle fait ça, ça m’arrache toujours des éclats de rire fous. Je les entends dire qu’il y a des crabes pris dans les nasses. Tu crois que ça pince fort les crabes ?
Maman fait des tas de photos, clic clac. Elle dit que c’est pour se souvenir plus tard.

Moi j’aurai oublié mais toi Doudou, dis, tu t’en souviendras ?

Arsène

Le village des pêcheurs à Saint Cyprien

/

1
2
3
4
5
6
7

Collioure, le 31 juillet 2017

Cher Patrick,

 

je vois bien défiler tous tes mails dans ma boîte. Tu m’en veux pas, je répondrai dès mon retour. En voyant tout ce qui m’attends dès lundi, j’ai décidé d’en profité encore plus. A l’instant même où je t’écris, je sirote une sangria à l’ombre des figuiers. On est retournés à Collioure pour déjeuner, crois moi ça change de la cantine !
Ninon grignote des chips et un sirop de fraise home made. Arsène se tortille sur mes genoux. On est bien, je ne suis pas bien certain d’avoir envie de rentrer. Faut dire qu’on a dégoté une table à La Cuisine, prends note si tu décides de passer par là bas. L’accueil est chaleureux, la cuisine intuitive et inspirée.
Je te laisse, on nous sert le plat de résistance !

Bruno

La Cuisine le restaurant coup de coeur à Collioure

/

1
2
3
4
5
6

BEACH

life

Carte postale des vacances à Collioure- les méduses
les méduses

Ces chaussures, elle les adore.
« Tu te souviens, les rose la mer les a emportées loin loin loin aux dernières vacances ».
Les cheveux qui s’emmêlent avec le sel, les boucles qui volent au vent : la vie un brin sauvage, c’est ce qu’elle préfère.
Les doigts encore entachés de cette glace au chocolat qui dégouline toujours avant qu’elle ne la finisse. Son frère qui sourit dès qu’elle approche, son « petit beurre » comme elle se plaît à le surnommer.
 » Maman, regarde : il fait sa tête de patate molle » quand il s’endort…
À pied, et main dans la main, les douces vacances en famille. Se créer des souvenirs pour quand elle sera grande et qu’on sera vieux.

4 juillet 2017
Escapade parisienne et trois coups de coeur
4 août 2017
Maison Constanti : l’écrin gourmand boulevard des Pyrénées.