Courrier du coeur
de l'amour dans votre boîte aux lettres
Newsletter




Blog

La bastide Estratte Lucq en Bearn

S&F et mon coeur qui fait boum !

Oui, mon coeur fait des bonds à l’idée de vous raconter la cérémonie de ces deux-là. Parce qu’aujourd’hui, ils fêtent leurs noces de coton. Parce que depuis un an, je n’ai rien oublié. Et parce qu’aujourd’hui ils m’ont fait une surprise.
Seize heures, je suis sur mon canapé, les yeux rivés sur mon écran. Je programme quelques articles pour les semaines à venir.
Mon écran s’éclaire, j’ai un message. J’ouvre mon Instagram, c’est Sabine.

LE FACTEUR

est passé !

Voilà ce qui s’affiche.
Alors ça, c’est précisément le genre de message qui me fait lever d’un bond. J’ai tout quitté pour me précipiter devant ma porte.

Elle était là, la petite enveloppe mystérieuse. Non, mais vous y croyez ? Ils sont venus chez moi, en mission commando. Je n’ai ni entendu la voiture, ni entendu les pas sur les graviers.
Et comme j’adore les surprises, j’ai voulu faire durer le suspense. J’ai voulu toujours me souvenir de ce courrier du cœur déposé en secret.

Amusée, j’ai filé chercher mon reflex pour immortaliser ce moment. Quelques clic-clac Kodak plus tard, j’ai décacheté l’enveloppe en me demandant bien ce qu’elle contenait. Et là, boum, mon cœur a fait boum !
Je me suis souvenue que la toute première chose que Sabine m’a dit quand je l’ai rencontrée, c’est qu’elle adorait  créer de ses mains. Comme sa déco de mariage, entièrement home made.
Et c’est ce qu’elle a fait pour moi, aujourd’hui, un an tout pile après leur mariage.

Sabine, Fabien, cette surprise restera gravée dans ma mémoire. Et, oui, je le veux ! J’espère de tout cœur être à vos côtés dans neuf ans pour parler de votre belle histoire d’Amour.

Courrier du coeur surprise des mariés

Des photos souvenirs qui font remonter les souvenirs, une carte juste pour moi, je suis touchée en plein coeur. Au dos, un autre cadeau, elle a noirci quelques lignes pour me remercier, pour m’inviter à déguster l’un de ses fameux goûter maison.

Ce qui m’amène à penser que je suis une chanceuse. Sur ma route, je croise tant de belles personnes, les jours de mariage pour moi c’est un peu comme si sonnait la fin de la colo. Je les laisse là, je les embrasse avant qu’ils ne prennent la route en direction de leur nouvelle vie.
Je leur glisse à l’oreille « N’oublie pas de m’écrire »…
Et je ne suis jamais aussi heureuse que quand j’ai des nouvelles de vous, mes mariés. Même un mois, même un an, même des années après.

Sabine et Fabien, c’était le neuf juillet 2016. Ils avaient choisi un lieu de réception qui leur ressemble tant. L’authenticité des vieilles pierres, des champs à perte de vue et un patio comme un cocon.
Je vous plonge un peu dans nos souvenirs ? C’était quelque chose qui ressemblait à peu près à ça…

 

LA

rencontre

Le rendez-vous était pris depuis des semaines déjà. En franchissant le pas de la porte, Sabine et Fabien m’accueillaient chaleureusement dans leur maison du bonheur, comme ils se plaisent à l’appeler.
J’allais vite valider le concept, Sabine m’avait préparé quelques douceurs maison pour accompagner nos discussions. Sa générosité de coeur n’est plus à démontrer !
Un bonjour retentit, c’est Fabien. Il porte dans ses bras leur jolie petite Amandine qui me salue de quelques gazouillis.
Les minutes ont défilé sans que je ne m’en aperçoive, comme toujours quand on est en bonne compagnie. Je le sens déjà, ils mettent énormément de coeur à organiser leur mariage. Cette cérémonie n’est pas programmée pour faire joli, mais bien pour vivre un grand moment de partage.

ET LE

neuf juillet 2016

Nous sommes installés dans le patio, au frais des belles pierres, à l’abri du temps qui passe. Dans quelques instants, nous allons nous créer de nouveaux souvenirs, de beaux souvenirs.
Et dans la collection des doux instants, celui dont je me souviendrai toujours. Je m’apprête à livrer mon discours sur le sens de leur engagement, et je les ai vu échanger ce long regard, ils savaient que ce moment allait les faire voyager au pays de leur histoire. Ils se sont pris la main, j’ai attendu quelques secondes avant d’ouvrir les guillemets.
Un petit moment suspendu que j’ai adoré.
Je me souviendrai aussi de ce fou rire de Sabine quand son frère a décidé de déballer les affaires classées. Des anecdotes qui ont entraîné toute l’assemblée à rire de bon cœur.

C’était une cérémonie tendre. Je me souviendrais de leur échange de voeux, de l’amour sincère qui les lient.

/

1
2
3
4

plume-ceremonie-bastide-estratte-lucq-bearn

MERCI LES AMOUREUX !

4 juillet 2017
V&M, coaching pour une cérémonie vitaminée !
11 juillet 2017
M&V, cérémonie laïque avec vue.